Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 novembre 2023 2 14 /11 /novembre /2023 11:10

Sur BFM TV il a une éclair relatif de lucidité   "Israël est en guerre, et dans la guerre il y a des morts."

Le blog  pense comme lui mais avec une énorme différence. Pour nous tous les morts se valent. Un résistant palestinien est un soldat tout comme le soldat de Tsahal. Comme lui il tue  et peut accomplir des actes inhumains .

Mais alors pourquoi l'un est -il un terroriste et l'autre un soldat?Pourquoi Barghouti n'est-il pas un prisonnier de guerre.? Toujours le deux poids deux mesures et l'orientalisme triomphant.

La priorité n'est  pas de choisir ses morts à pleurer  mais d'arrêter le massacre.

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2023 2 14 /11 /novembre /2023 10:58

La crise israélo-palestinienne augmente les craintes dans le monde d'une guerre régionale au Moyen-Orient. Quel est le rapport de forces militaire?

Israël

L'Institut international d'études stratégiques (IISS) estime l'effectif total des FDI à 169.500 soldats actifs et 465.000 réservistes (dont 360.000 ont été appelés sous les drapeaux après le 7 octobre).  L'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI) a estimé le budget militaire d'Israël à 23,4 milliards de dollars en 2022 (dont 3,18 milliards de dollars d'aide militaire américaine annuelle).   Le pays possède l'une des industries de défense les plus importantes, diversifiées et rentables au monde. Il produit des avions, drones, missiles, radars, systèmes de guerre électronique et même des satellites. Israël est soupçonné d'être un État doté d'armes nucléaires Le statut nucléaire probable d'Israël en fait sans doute la force militaire la plus puissante du Moyen-Orient, mais comment l'utiliser dans un mouchoir de poches sans être touché soi-même?

Tsahal n’est plus une force de combat invincible. La guerre du Liban de 2006 en est la preuve évidente. Contrairement à la plupart des conflits précédents, Israël s'est avéré incapable de remporter une victoire rapide. Plus de 20 de ses redoutables chars Merkava ont été détruits et des dizaines d'autres ont été endommagés par des engins explosifs improvisés et des armes antichars portatives. Israël n'a pas atteint son objectif déclaré de détruire ou de dégrader ces combattants et la guerre s'est achevée par un cessez-le-feu négocié par l'Onu.

L'Iran

L'Iran  a une armée permanente en service actif de 350.000 hommes (plus 37.000 membres de l'armée de l'air, 18.000 membres de la marine et 15.000 membres de la défense aérienne), un contingent de 230.000 hommes du corps d'élite des gardiens de la révolution islamique (150.000 dans les forces terrestres, 15.000 dans l'armée de terre et 15.000 dans l'armée de l'air), ainsi qu'au moins 350.000 réservistes. Le pays disposait d'un budget militaire équivalent à environ 6,8 milliards de dollars en 2022.

Il ne compte pas  sur l'Occident pour obtenir des armes. Les drones peuvent être un outil de guerre efficace.  L'Iran n'a pas riposté aux attaques au gaz irakiennes contre des troupes et des villes, bien qu'il en ait eu le droit en vertu du droit international, par des attaques chimiques de son cru, et a détruit ses stocks d'armes chimiques dans les années 1990, avant de ratifier la convention sur les armes chimiques.

La géographie du pays et son réseau d'alliances offrent à Téhéran une série de capacités qui augmentent sa puissance militaire globale. Il s'agit notamment de partenariats de sécurité avec la Syrie et le Hezbollah libanais, qui permettent à l'Iran de projeter sa puissance sur les rives de la Méditerranée, et de la capacité unique de Téhéran à fermer le détroit d'Ormuz - l'artère commerciale maritime cruciale par laquelle transite environ 30% du pétrole mondial. Si les tensions avec Israël et les États-Unis venaient à s'aggraver, l'Iran aurait la possibilité d'utiliser ses systèmes de défense côtière et d'autres missiles pour cibler les cargaisons commerciales des alliés des États-Unis dans le Golfe et déclencher une crise économique mondiale. Ces capacités placent l'Iran en deuxième position sur la liste des principales puissances militaires du Moyen-Orient.

La Turquie

La Turquie, qui possède la deuxième armée de l'Otan après les États-Unis, est incontestablement l'une des plus grandes puissances militaires du Moyen-Orient. Avec 355.200 militaires en service actif et 378.700 réservistes, ainsi qu'une série de bases disséminées dans la région, le soutien (ou l'absence de soutien) de la Turquie pourrait s'avérer crucial pour toute opération menée dans la région par ses alliés occidentaux. Le pays a alloué 16 milliards de dollars à la défense et à la sécurité en 2023 et dispose d'une industrie de défense qui produit tout, des drones (tels que le drone de reconnaissance et de frappe Bayraktar) aux navires de guerre, en passant par les missiles de croisière nationaux, les hélicoptères ATAK et le char de combat principal Altay,

Les opérations militaires menées récemment par la Turquie ont généralement été couronnées de succès. Et elle n'st plus l'allié inconditionnel de l'occident.

L'Égypte

. L’Egypte se classe 14e parmi les 145 pays examinés dans le rapport 2023 du Global Firepower Index. Ses forces armées comptent 438 500 militaires en service actif et 479.000 réservistes. Elles comprennent une armée composée de soldats professionnels (90.000-120.000) et de 190.000 à 220.000 conscrits. Son armée de l'air compte 30.000 membres actifs et 20.000 réservistes, les forces de défense aérienne en possèdent 80.000 membres actifs et 70.000 réservistes et la marine 18.500 membres actifs et 14.000 réservistes.

Ce pays n'a pas connu de guerre majeure sur son sol depuis 1973. Son armée a rejoint la coalition menée par les États-Unis en Irak lors de la guerre du Golfe de 1991 et a participé à la "guerre contre le terrorisme" menée par les États-Unis, notamment aux insurrections djihadistes dans la péninsule du Sinaï.

L'Égypte dispose d'un budget militaire de 4,6 milliards de dollars en 2022 et dépend de partenaires étrangers pour la plupart de ses équipements militaires (elle a importé quelque 48,1 milliards de dollars des États-Unis rien qu'entre 1948 et 2017), la Russie étant une autre source importante d'importations d'armes.

L’Arabie Saoudite

Avec un budget militaire de 69,1 milliards de dollars en 2023, le pays s'est toujours classé parmi les dix premiers pays du monde en termes de budget militaire (cinquième en 2022, par exemple). Les forces armées saoudiennes comptent 257.000 militaires en service actif, répartis entre l'armée de terre (75.000 hommes), la marine (40.500, dont 10.000 marines d'élite), l'armée de l'air (25.000), les troupes de défense aérienne (16.000) et les troupes de la force de missiles stratégiques (2.500 hommes). Le Royaume compte sur les États-Unis pour une écrasante majorité (près de 80%) de son équipement militaire, la France et l'Espagne fournissant une grande partie du reste (6,4% et 4,9%, respectivement).

L'Arabie saoudite a fait partie des vainqueurs de la guerre du Golfe de 1991 au sein de la coalition dirigée par les États-Unis et a participé à la zone d'exclusion aérienne de l'opération Southern Watch en Irak tout au long des années 1990. Le Royaume a également rejoint la coalition occidentale dans la guerre contre Daesh* de 2014 à 2017.   Mais comme l'Arabie Saoudite n'est plus du côté occidental en Ukraine et en Palestine.    Elle a fait la paix avec l'Iran au Yemen. Il ne faut plus la compter dans le camp occidental.

Le blog ajoute la Syrie dont l'Armée se bat depuis dix ans, et a  une expérience inégalée du combat réel.

L'ère des guerres asymétriques favorables à l'Occident est donc terminée.

 

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2023 1 13 /11 /novembre /2023 10:23

Voici le résultat du vote des communistes sur la proposition d'une liste aux Européennes menée par Léon Deffontaines

France

Inscrits 40 591

votants 22606  55,69%

Pour     20470  91,06%

Contre    1050   4,67%

abstention 956   4,67%

Herault

Inscrits  715

Votants   499  66,71%

Pour         436  91, 40%

contre        15   3,14%

abstention  26  5,96%

Section Littoral

Inscrits   18

Votants   16  88,89%

Pour        16  100 %

Le pour oscille entre    100 % pour la Meuse à 53,85 % pour la Lozère

Ce vote démontre une forte adhésion aux propositions du conseil national.

Dans la région le pour a obtenu 90,57 % dans le Gard,  88,32 % dans les PO, 96,90 %  dans l'Aude avec l'exception de la Lozère, nous l'avons vu plus haut.

A Montpellier le pour  a obtenu 100% mais avec 46,53 % de participation seulement.  A Sète le pour a obtenu 33, 33% à égalité avec les Contre et les abstentions.    Mais la participation a été de 34,48 %   indice d'un vote peu significatif.  A Béziers le pour a obtenu 98,61 % avec 97 % de votants.

Ne sont inscrits que les adhérents à jour de leur cotisation

 

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2023 1 13 /11 /novembre /2023 10:07

Avec la CFTC elle va signer avec le patronat un accord  régressif sur l'assurance chômage. "Elle a obtenu des mesures concrètes"

On ne peut pas la contredire. pour du concret c'est du concret. L'accord avalise 1,5 milliards de recettes en moins et 815 millions de dépenses en plus. Savoir qui en fera les frais n'set pas très difficile à imaginer et le Patronat ne sera pas reconnaissant. Simplement il en profite.. La CGT mais aussi la CGC  des cadres ne sont pas tombées dans le piège..

La CFDT non plus probablement. Mais l'essence du réformisme  c'est de ne pas croire à la lutte. Lorsque les Français se sont mobilisés pour les retraites elle a suivi, mais l'échec  semble lui avoir donné raison. Alors elle croit sauver les meubles en laissant détruire la maison.

Les erreurs de la vraie gauche qui ne parvient pas à former une opposition crédible à Macron  portent leurs fruits amers.

Mais ce n'est espérons-le que partie remise.  Ce ne sont pas les syndicats  seulement qui sont divisés,  mais la gauche sur ce qu'il convient de faire. La bataille d'idées est plus importante que jamais.

 

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2023 1 13 /11 /novembre /2023 10:01

« Non aux guerres – arrêtez la folie des armements – façonnez l'avenir de manière pacifique et juste ! » C'est sous cette devise que des milliers de personnes à Berlin veulent donner l'exemple pour la paix le samedi 25 novembre. Ce n’est pas un hasard avant l’adoption du budget fédéral : avec 85,5 milliards d’euros, les dépenses militaires en 2024 seront les plus importantes depuis la création de la République fédérale. Au lieu de miser sur la désescalade et la diplomatie, le gouvernement fédéral continue de fournir des armes et réarme massivement. Des milliers de soldats ont déjà été sacrifiés dans une « guerre d’usure » insensée et des gens meurent chaque jour. Il est grand temps d’adopter une politique de paix en Ukraine, en Europe et dans le monde.

Plus de 130 personnes de la vie publique ont signé l’appel lancé par « l’Initiative ukrainienne – Déposez les armes ». Outre Sahra Wagenknecht, l'ancienne directrice de la Commission européenne, Petra Erler, la journaliste Gabriele Krone-Schmalz, le diplomate à la retraite de l'ONU Michael von derschulenburg et Michael Müller, ancien secrétaire d'État au ministère de l'Environnement, ainsi qu'Ates Gürpinar, vice-présidente de la manifestation pour la paix, interviendra également lors de la manifestation pour la paix Left, et Iris Hefets de l'association « Voix juive pour une paix juste au Moyen-Orient ». Parmi les partisans figurent également Franz Alt, Hannes Wader, Margot Käßmann, Oskar Lafontaine, Gregor Gysi, de nombreux syndicalistes et autres membres de gauche, le militant pacifiste Willi van Ooyen, l'historien Peter Brandt, le politologue Hajo Funke et le spécialiste des sciences sociales Wolfgang Streeck. Ils nous rappellent tous les mots de Willy Brandt : « La paix n’est pas tout, mais tout n’est rien sans la paix. »

13h00 : Rassemblement de lancement devant la Porte de Brandebourg, suivi d'une démonstration de ring dans le centre-ville

15h00 : Rassemblement final devant la Porte de Brandebourg


 

 
Partager cet article
Repost0
13 novembre 2023 1 13 /11 /novembre /2023 08:57

Le blog a déjà sorti un article sur le sujet à propos de la chute des bons du trésor.  Nous apprenons que vendredi dernier  le gouvernement américain a tenté d'emprunter 24 milliards de dollars en vendant de la nouvelle dette à 30 ans.  Ce fut un véritable désastre. Pour attirer suffisamment d'acheteurs, le taux a dû être fortement augmenté. Et même ainsi, les grandes banques américaines ont dû acheter 25 % de la dette parce qu'il n'y avait pas d'autres acheteurs. Même les acheteurs habituels, comme le Japon, n'ont pas participé cette fois-ci.
Les USA  ont  emprunté 1 500 milliards de dollars au cours des quatre derniers mois et  annoncé   1 500 milliards de dollars  de plus au cours des six prochains mois.   Mais à qui ?

Plus tôt que nous ne le prévoyions  le destin frappe à la porte. La fin du dollar roi impose un atterrissage brutal.

 

 
Partager cet article
Repost0
13 novembre 2023 1 13 /11 /novembre /2023 08:46

 Une bien triste nouvelle nous parvient de Russie. Les fabricants d'engins de mort sont aux anges.  L'excellente tenue au combat des chasseurs russes Su-35, de chars T-90 et des hélicoptères Ka-52  leur ouvre un marché mondial.

Les sanctions introduites par l’Occident permettent  à l’industrie militaire  russe de progresser et au monde de devenir de plus en plus dangereux. Ce n'est pas le moindre paradoxe d'une époque que les gens du XXIIème siècle, espérons -le , jugeront  digne d'un asile d'aliénés du XIXème siècle.

 

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2023 1 13 /11 /novembre /2023 08:15

Ce pourrait être une bonne nouvelle car il n'est jamais inutile de se prononcer contre le racisme.

Mais elle a réuni les atlantistes  résolus et l'extrême droite de l'islamophobie , la gauche servant de caution.  Son succès permettra à Macron de jouer son double jeu auquel personne ne croit c'est à dire à soutenir Israël en prétendant  le contraire. Et la faiblesse  en France d'un courant pacifiste digne de ce nom pèse lourd.   La France s'isole du monde réel et l'orientalisme triomphe.  Ailleurs les foules sont contre le massacre de Gaza.

La France disons le est coupée en deux parties encore inégales,  non sur l'antisémitisme qui est un prétexte ( aucun communiste n'est antisémite) mais sur la solution à deux états viables négociée avec l'OLP au nom du peuple palestinien. Et nous restons  aux cotés de Barghouti et contre TOUS les racismes.

L'avenir dira qui était du bon côté de la barricade. Et ce que valent les "cordons sanitaires" c'est à dire RIEN.

Henri Ausseil

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2023 1 13 /11 /novembre /2023 08:08

Répondant à une journaliste  sur la "négociation" à propos des otages il a répondu   "je pense  que le moins je m'exprime sur le sujet, plus j'augmente les chances que cela se matérialise...Nous n'étions pas du tout proches (d'un accord, ndlr) jusqu'à ce que nous commencions les opérations au sol mais à la minute où nous avons commencé les opérations au sol, les choses ont commencé à changer".

Il ne s'agit donc pas de négocier mais de forcer par les armes le Hamas à relâcher sans conditions  (ou aux conditions d'Israël ce qui revient au même) les otages. Cela fait froid dans le dos.

 

 

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2023 1 13 /11 /novembre /2023 08:00

Le secrétaire général de l’Onu Antonio Guterres a   décrit  à CNN le meilleur scénario  selon lui   pour faire retomber les tensions au Moyen-Orient."Le retour de Gaza dans le giron de l’Autorité palestinienne, après les opérations israéliennes, serait un préalable nécessaire à l’apaisement et à une solution à deux états".

En apparence il s'agit d'une proposition positive. Mais Fin octobre, le secrétaire d'État américain, Antony Blinken avait déjà émis une hypothèse semblable.

Rien d'étonnant pour le blog : c'est confier à Abbas déconsidéré aux yeux des Palestiniens les négociations , écartant l'auto détermination et la consultation préalable des Palestinien pourtant souhaitée par l'AG de l'ONU.

Une telle proposition il y a deux ou trois ans aurait pu fonder la paix. En 2023 elle est une manœuvre pour éviter la négociation avec l'OLP et ceux qui se battent.  Il fallait y penser quand il était temps.

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens