Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mai 2022 7 15 /05 /mai /2022 09:14
Ce 9 mai dernier, le Président de la République s’est rendu au Parlement européen pour clôturer un débat sur l’avenir de l’Europe. Comparons l’exécrable niveau du combat politique lancé par la macronie, les cercles des puissances d’argent et l’ancien Président de la République F. Hollande contre le programme européen de la Nouvelle union populaire écologique et sociale.
Celle-ci explique qu’elle dérogerait à certains textes européens pour pouvoir mettre en œuvre un programme soucieux d’améliorer la vie des travailleurs et des citoyens. Appliquer le pacte de stabilité européen ainsi que les critères de déficit public et d’endettement reviendrait, en effet, à appliquer une cure d’austérité sans précédent aux familles populaires.
 
Être contre ces absurdes règles ne fait pas des responsables de la Nouvelle union populaire des anti-Européens. La preuve ! Tous les pays ont dérogé aux imbéciles normes des 3% de déficit public et à celles des niveaux d’endettement gravé dans le traité européen.
 
La Banque centrale européenne fait depuis deux ans des facilités de crédit à taux nuls, voire négatifs, en dehors des règles des traités et du statut de la banque. Pour imposer le prix unique du livre en France, il a fallu désobéir aux injonctions européennes. Il a fallu aussi se détourner des recommandations de celles-ci pour ne pas privatiser nos barrages hydrauliques et il n’a pas été possible de scinder EDF en plusieurs entités sous l’effet des luttes unies des électriciens et d’une position non suiviste du gouvernement.
 
Plusieurs pays dérogent à de multiples orientations et d’article des traités sans conséquence pour eux. Il y a plusieurs constructions européennes possibles selon que l’on choisit de répondre aux exigences du capital ou aux intérêts des classes populaires.

Et voici donc, que le Président de la République déclare « Je suis frappé de voir comment la volonté de nous tenir à 27 nous empêche d’être plus ambitieux… »   Le gouvernement a en effet au mois d’avril dernier, répondu aux notes de recommandation de la Commission européenne baptisée « programme de stabilité 2022-2027 », en l’assurant qu’en 2023, la France respecterait bien le critère du retour aux 3% de déficit d’ici l’année 2027.

Autrement dit, si M. Macron dispose d’une majorité à l'Assemblée en juin, c’est une cure d’austérité sans équivalent qui se prépare. Voilà les raisons fondamentales de ces cris d’orfraie et de ces mensonges lorsque la gauche propose de refonder l’Union européenne
Patrick le Hyaric (extraits)
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens