Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 avril 2021 3 21 /04 /avril /2021 06:28

" Bonjour,

Lors de leur déplacement à Montpellier, E. Macron et G. Darmanin ont annoncé 50 postes de policiers supplémentaires, ainsi qu’une académie de police type « école de guerre ».

La sécurité, même si elle est un marronnier des échéances électorales, est pourtant maltraitée par les gouvernements successifs qui ont supprimé au fil du temps des milliers de postes de gardiens de la paix et de gendarmes. Alors que le sentiment d’insécurité augmente, l’annonce de 50 policiers supplémentaires à Montpellier sur 2 ans est donc le strict minimum.

Le droit à la sécurité pour tous est fondamental et nous pensons que rien ne peut remplacer une présence humaine dans ce domaine : ni caméras, ni lois liberticides. C’est un système global qu’il nous faut repenser, de la prévention à la répression, de la police de proximité en lien avec les habitants à la justice qui doit avoir de vrais moyens pour fonctionner.

La sécurité au quotidien est liée à tous les aspects de la société et ne saurait être traitée séparément. Qu’en est-il de la sécurité sanitaire alors qu’on peine à vacciner et que l’on déprogramme des opérations car les hôpitaux sont saturés ? Qu’en est-il de la sécurité de l’emploi alors que des milliers de personnes se retrouvent au chômage durant cette crise ? Qu’en est-il de la sécurité économique du pays alors qu’on laisse délocaliser nos industries, qu’on organise l’évasion fiscale et qu’on asphyxie nos collectivités en leur laissant seules supporter le coût social de ces choix ? Le recrutement de fonctionnaires doit être une priorité dans tous les secteurs.

15 ans après le Kärcher de Sarkozy, nos quartiers populaires ont avant tout besoin de travail rémunéré à sa juste valeur, d’un accès à des services publics de qualité, d’une école de la République qui ne pourra jamais être remplacée par une « école de guerre ».

Nous refusons que Montpellier devienne le territoire d’expérimentation des promesses de campagne d’un Emmanuel Macron toujours plus libéral et réactionnaire. A l’inverse les élus du groupe communiste et républicain réclament plus de moyens pour construire la République sociale, solidaire et fraternelle de demain."

Les élus

Cette réponse aux inquiétudes qui se font jour est sans ambigüité . La sécurité pour les communistes n'est pas celle de Macron et de ceux qui accompagnent sa démarcche
 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens