Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 décembre 2020 5 04 /12 /décembre /2020 13:00

Valéry Giscard d'Estaing avait des côtés attachants , par une certaine désinvolture qui lui faisait commettre des "erreurs" que de plus  cyniques  que lui ne commettaient pas.  Depardon , pour ceux qui l'ignoreraient, était un  cinéaste rare.  Filmant les paysans du Massif central il ne porte pas de jugement. Il manifeste même de l’empathie. mais son œil est acéré, l'image dévoile tout, la misère sexuelle, les aspirations piétinées comme les élans libérateurs. Un tel homme est donc dangereux quand il filme. Il a l'aptitude de dévoiler ce que l'objet du film voudrait cacher. Et Giscard prend le risque de l'autoriser à filmer sa campagne , un film sans filtre  qui pourrait s'appeler une partie de campagne perdue. Valéry s'y découvre homme du peuple pour la photo, calculateur, très méprisant au fond pour ce troupeau  qu'il feint d'adorer. Le mépris de classe incarné. Mais aussi un être humain avec toutes ses contradictions.

 Au finish Valéry n'a pas du tout apprécié. Pendant 28 ans  le film (dont il est propriétaire) sera invisible. Le temps et l'appât du gain  ont fait  qu'en février 2002 il a autorisé Arte à le passer.

 Après sa mort, ce film  lui rendra une humanité , ce  que les cireurs de pompes ne pourront jamais faire. Cela n'efface pas les désastres dont il est l'origine.  Mais il est très difficile de le considérer comme un monstre cynique à la Sarkozy.

HA

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens