Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 novembre 2020 3 11 /11 /novembre /2020 07:42

Il semble que la Russie  ait obtenu un cessez le feu  au  Haut Karabakh ce qui suppose un accord masqué avec la Turquie dont nous ignorons évidemment la teneur. Le texte du cessez le feu  prévoit que les belligérants gardent "les positions qu’ils occupent" au terme de cet accord. Or l'Azerbaïdjan a réussi à reprendre plusieurs territoires aux forces arméniennes. Donc la Turquie peut s'estimer satisfaite.

Le lendemain Emmanuel Macron a demandé "fermement" à la Turquie de mettre fin à ses provocations «Dans ce moment difficile, la France se tient au côté de l’Arménie​. . «Un travail devra être mené sans tarder pour définir les paramètres d’un règlement politique durable du conflit, qui puisse assurer le maintien dans de bonnes conditions des populations arméniennes au Haut-Karabakh et le retour des dizaines de milliers de personnes qui ont fui leurs habitations". Il dit vouloir «poursuivre activement ses consultations avec la Russie» et il s’entretiendra «très prochainement» avec les dirigeants arménien et azerbaïdjanais. C'est une posture que l'on peut qualifier de "gaullienne" et qui tiendrait la route si elle était sérieuse.

 Le 13 octobre, Jean-Yves Le Drian, ministre des Affaires étrangères, estimait que la France se devait de rester neutre dans ce conflit. Il rappelait la position de Paris en tant que co-président du Groupe de Minsk chargé par l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) de trouver une solution pacifique au conflit du Haut-Karabakh. «Le mandat que nous a confié l’OSCE en 1994 avec la Russie et les USA pose une exigence d’impartialité de la France», expliquait alors le ministre.   Et la France, du moins officiellement, s'est abstenue d'une aide militaire quelconque à l'Arménie. Ce dont nous ne nous plaindrons pas et qui contraste avec la Syrie et la Libye.

Examinons la réalité.  Le soutien à l'Arménie doit  s'accompagner de discussions avec la Russie qui a chapeauté l'accord que Macron refuse. Et  les bravades d'Erdogan sur le gisement de gaz sous marin en Méditerranée, ses interventions précédentes en Syrie, en Libye, en Grèce  prouvent que le sabre de bois français ne le fait pas trembler. Discuter avec la Russie tout en s'alliant concrètement aux sanctions américaines antirusses est tout aussi problématique. C'est continuer à croire que l'Occident est le maître du monde.

  Finalement la politique extérieure de Macron ressemble à l'intérieure : beaucoup de bruit  pour rien. L'image de la France n'en sort pas grandie et les Arméniens n'en seront pas mieux protégés.

   H A

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens