Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juin 2020 2 09 /06 /juin /2020 11:20

1999 est probablement l'année du triomphe absolu du capitalisme rentier. Les pays qui peuvent représenter un frein ou un danger ont de gros problèmes. L'URSS a implosé, le Tibet des moines est sécessionniste, et la Yougoslavie est en première ligne. D'autres suivront.

L'Allemagne et les USA  financent une "armée de libération du Kosovo"   et l'OTAN intervient. La France fournit la chair à canon et le pauvre  french doctor  Kouchner. Durant 78 jours, du 24 mars au 10 juin 1999, les membres de l’alliance font pleuvoir le feu et bombardent sans relâche la République fédérale de Yougoslavie, avec des milliers des sorties aériennes. Les militaires français y ont largement participé, en compagnie de leurs alliés américains et d’autres nations de l’Alliance.

    Donc première dérive c'est Jospin (Chirac président)   et un ministère comprenant 4 communistes  qui est aux manettes. Travaillant donc pour la finance internationale. Le bilan n'a pas encore été tiré de cette période, mais il faudra bien y arriver.

Le capitaine de gendarmerie Henri Friconneau, dont il n'est pas question ici d'insulter la mémoire, a fait ce qu'on lui ordonnait. Il a participé à la mise en place d' une camarilla de  voyous criminels de guerre kosovars  plongés depuis  dans l'obscurité puisqu'ils ne sont plus utiles. Il est décédé  en 2000 des suites d’une exposition à l’uranium appauvri  due aux armes employées par  l'OTAN au Kosovo.

  La suite devient  abominable.  Les bombes de l’alliance ont touché de nombreux innocents. L’ONG Human Rights Watch avance le chiffre de 500 civils tués.  Jean-Christophe Buisson du Figaro écrivait ce que  le PCF aurait dû dire. "Cette opération humanitaro-militaire violait plusieurs lois et conventions internationales, par exemple l’article 2 de la Charte des Nations unies, qui interdit l’usage de la force “contre l’intégrité territoriale ou l’indépendance politique de tout État” ou la propre charte de l’Otan, qui n’autorise un recours à la force que si l’un de ses membres est attaqué".  Et l’augmentation des cancers dans les régions touchées est un fait.

   Conséquence plus inattendue, de nombreux militaires ayant participé aux conflits de la région sont tombés malades. Madeleine Albright, qui officiait à l’époque en tant que secrétaire d’État américain, a donc été obligée  de  minimiser à plusieurs reprises les risques de l’uranium appauvri. Henri Friconneau est une victime collatérale.   Il était impossible de reconnaître sa mort au combat puisque c'était reconnaître le danger de l'uranium enrichi et son usage. En 2019, et nous en sommes heureux , sa veuve, Laurette Friconneau, a réussi, au terme d’un combat judiciaire long de plusieurs années, à faire reconnaître le lienuranium-cancer et il vient d’être reconnu «Mort pour la France».  Jusqu'à présent il était mort  d'un cancer.

    Les conséquences sont incalculables car désormais les décideurs politiques et militaires de ces bombardements sont des criminels de guerre qui doivent être traduits devant le TPI. Nous n'en sommes pas là, mais c'est un pan des illusions de la pax americana éternelle qui s'effondre.

     Henri Ausseil

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens