Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juin 2020 2 23 /06 /juin /2020 07:11

James Jeffrey représentant spécial des États-Unis pour la Syrie a déclaré  que  les autorités américaines voulaient revenir «à la situation de 2011», alors qu'il n'y avait pas d'armée russe ou iranienne en Syrie .Les États-Unis ont renforcé le régime de sanctions en place contre Damas. Intitulées Loi César, les nouvelles sanctions  sont entrées en vigueur ce 17 juin , visant  39 personnes et entités, dont  Bachar el-Assad et son épouse.

 Ces déclarations fracassantes  sont en réalité du vent , car elles s'accompagnent d'autres déclarations et actes  qui prouvent le contraire

    * "Les États-Unis n'insistent pas pour que la Russie retire ses troupes de Syrie"... "Nous ne disons pas qu’Assad doit partir, nous voulons qu'Assad et son gouvernement changent de comportement" a dit le même Jeffrey.  La Fontaine avait fait dire la même chose au renard qui ne pouvait atteindre les raisins.

    *  Les sanctions sont bidon puisque aucun commerce officiel en dollars n'est permis depuis longtemps à la Syrie.

Le blog y lit le fantastique aveu d'une politique imbécile dictée par le pétrole. Avant l'intervention occidentale  de 2011 (dans  laquelle la France a joué une part active, y compris Hollande) et le refus tout aussi imbécile d'Assad dans toutes les "négociations" de Genève, la Russie était depuis Kissinger éjectée du Moyen Orient. Elle a fait un retour fracassant et impossible  à contrer. Et la Libye achève le travail avec le revirement Egyptien. Poutine n'a pas besoin d'être génial, il lui suffit de laisser faire ses adversaires.  

Kissinger doit être furieux, Camp David est annulé et l'hégémonie américaine au Moyen Orient aussi.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens