Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 février 2020 4 20 /02 /février /2020 09:52

Trois candidats présentés par la section de Montpellier refusent de se plier devant le diktat de Delafosse qui croit pouvoir refuser au nom de la laïcité la candidature de Samira militante laïque qui reste fidèle au port du foulard.

Pourquoi nous nous sommes retirés de la liste conduite par Michaël Delafosse (PS)

La liste « La Gauche qui nous rassemble » conduite par le candidat PS Michaël Delafosse est soutenue par les partis PS-PC-PRG-Place Publique.

Le PCF Montpellier a présenté ses 12 candidats à intégrer dans cette liste commune (dont une au titre de la « société civile »). L’une de ces camarades, militante de terrain, porte le foulard.

Lors de la rencontre du 1er février 2020, le PS34 et leur tête de liste ont rejeté catégoriquement notre liste sous ce prétexte. La section PCF Montpellier décidait de ne pas céder au chantage.

Nous défendons le droit aussi bien de porter le foulard que de ne pas le porter, le droit de porter une liste à l’image de notre ville c’est-à-dire représentative de sa diversité. Nous défendons le droit de la section de Montpellier de décider de ses candidats.

Une nouvelle AG de la section Montpellier PCF, réunie le 14 février, confirmait le maintien de notre camarade à une forte majorité.

Le PS maintenant sa position de rejet vis-à-vis de notre camarade, nous avons décidé de nous désolidariser de cette liste et de cette campagne. Le PCF a toujours lutté contre toutes les formes de discriminations. Fabien Roussel a récemment déclaré « Nous devrions nous intéresser à ce que les femmes ont dans la tête et pas sur la tête ».

Hugo Bos, Marion Kissous, Maxime Michaud

Membres de la Section PCF Montpellier

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens