Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 janvier 2020 7 26 /01 /janvier /2020 10:04
La haine de classe se déploie dans toute sa splendeur. 61% de nos concitoyens demandent LE RETRAIT de la contreréforme que le Conseil des Ministres a décidé de soumettre au Parlement. Huit organisations syndicales la refusent mais le pouvoir décide de discuter avec deux syndicats sur la base d’un mensonge « l’âge pivot ». Ceci n’est que le cache sexe du recul organisé de l’âge de départ en retraite année après année jusqu’à 68 ans selon l’année de naissance. 61% demandent le retrait.
 
De l’autre côté, une petite poignée de multinationales du numérique Nord-Américaines ont un peu toussoté et dit qu’elles ne paieraient pas le minuscule impôt envisagé. Aussitôt M. Macron et Le Maire ont retiré la loi de fiscalisation infime de ces GAFA. Dans le même temps où tant de gens sourcilleux s’échinent à la télévision et quelques radios dégoulinantes de haine contre la classe ouvrière organisée, M. Macron réunissait au château de Versailles le Gotha des nouvelles deux cent familles mondiales qui trustent la part essentielle des richesses tout en renforçant leur exploitation des travailleurs : cela va de Général Electric, à Samsung, de Google et Neflix, à Arcelor Mittal, de Coca-Cola à BMW ou Total et bien d’autres encore. Autant d’entreprises qui, chaque jour, violent des lois sur la sécurité, sur le climat et la nature et les lois fiscales en pratiquant massivement l’évasion fiscale. Bien au chaud au château de Versailles avant de se retrouver au bord des pistes enneigées de Davos, elles n’ont eu la visite d’aucun policier, ni d’aucun magistrat.
 
L’ouvrier de l’énergie qui aura bloqué quelques instants le courant pour faire sentir sa protestation ira lui en garde à vue. En plus le grand patron lui, comme on l’a vu récemment, peut s’échapper de sa prison ou de son assignation territoriale. Le système est tout de même bien fait, non ? C’est une question de classe ! On demande à l’ouvrier de se taire pour que son exploiteur puisse venir profiter de la France : on appelle cela l’attractivité. En terme simple j’appellerais cela plutôt la vente de la France au plus offrant dans la guerre économique mondiale. Les seuls gagnants de celle-ci sont les milliardaires. 7 d’entre eux en France ont autant d’argent qu’un tiers de la population et disposent d’une fortune de 330 milliards. Pendant ce temps le macronisme a créé 400 000 pauvres de plus.
PLH
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens