Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 novembre 2019 1 18 /11 /novembre /2019 14:01

Les grandes marées  de 1,87 m de haut   tout à fait prévisibles détruisent des joyaux, ruinent la ville, plongent les habitants dans le désespoir. Les pertes s'évaluent en milliards et  certaines vont au delà de l'argent.

  La solution existe. En 2003 a été lancé le projet  d'une gigantesque protection improprement appelée digue.  18 "digues"  (en fait des portes) flottantes  barreraient l'entrée de la lagune en cas de montée des eaux jusqu'à trois mètres de haut.  La montée de 2019 aurait donc été contrée.

   La raison pour laquelle MOSE (le nom du projet) ne peut être terminé est extrêmement simple : l'état "n'a pas l'argent" et personne ne veut ou ne peut payer à sa place. Le dogme de la baisse des dépenses publiques a frappé, et cette fois avec une gravité visible.  Les pertes présentes et à venir iront au delà du coût prévisible, c'est donc un gigantesque gâchis.

C'est à une échelle  bien moindre puisque l'Adriatique est la seule mer à marée significative de la Méditerranée  que Palavas et tout le littoral sont concernés. Les solutions existent et la réponse est la même qu'à Venise :"nous n'avons pas les moyens".  C'est un des grands enjeux de notre secteur.

   Jean Pierre Molle

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens