Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juillet 2016 1 11 /07 /juillet /2016 09:08

La finale de l'Euro n'efface pas les maux du pays, la funeste loi travail, les revenus salariaux qui baissent quand les dividendes s'envolent, les services publics menacés... Les calculs politiciens seront déçus. Et pourtant quelque chose en aura été changé pour chacun des millions de Français qui auront suivi la compétition et l'équipe de France.

Dommage pour ceux qui méprisent le football. D'autres ont bien glosé sur Picasso, Nijinski ou les surréalistes. Ils y auront perdu la beauté du geste et la quête d'une perfection qui nous fait tous progresser. Cette équipe dé France a su ajouter la solidarité et la simplicité, à ce courage qui renverse les causes perdues à quelques minutes du coup de sifflet final. Autre chose que la morgue des stars ou les joueurs-marchandise vendus comme au foirail! La communion qui a accompagné les Bleus n'est pas dérisoire dans une société qui n'en permet guère. Elle est un brin de cette espérance tenace qui fait les nations.

« Donner, partager, recevoir ». Ainsi, Aimé Jacquet, le sélectionneur des champions du monde 1998, résumait-il le football. Lui qui avait commencé sa vie professionnelle à l'usine, du côté de Saint-Etienne, cherchait cette essence du football qui le rend si populaire et échappe au public huppé des loges du stade de France. Bien sûr, il a été contaminé par l'argent comme la plupart des activités humaines, celui des paris, des gros chèques et des grosses embrouilles. Mais dans les yeux des mioches qui tapent le ballon en bas des cités, dans le cœur des dizaines de milliers d'éducateurs qui court bénévolement les stades chaque semaine, un autre rêve est poursuivi. «Le football est le reflet de notre société », disait encore Aimé Jacquet. Avec toutes ses facettes.

Patrick Appel Muller Huma du 11 juillet 2016

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens