Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 novembre 2014 2 04 /11 /novembre /2014 16:48

Les riches sont de plus en plus riches alors que le nombre de pauvres et de chômeur-­‐se-­‐s n’a jamais été aussi important ni augmenté aussi vite. Au lieu de partager les fruits de l’immense augmentation de la productivité, par l’augmentation des salaires et la réduction du temps de travail, les grandes entreprises sont exonérées de cotisations. Actuellement, pour 100€ de salaire, elles versent 34€ de dividendes contre l’équivalent 7€ dans les années 1980.

Sanofi annonce des milliards de bénéfice et des milliers de licenciements, et la Sécu, qui a remboursé les médicaments de Sanofi, des milliards de déficit, que, bien sûr, nous devrions payer.

Et partager mieux serait impossible ?

Gonflé! Non?

Le PS et celles et ceux qui dirigent l'État en son nom avouent leur préférence pour les affaires et la finance. Ils et elles prennent leurs consignes chez les chargé-­‐e-­‐s d'affaires des multinationales avec qui ils et elles ont les meilleures relations du monde.

Élu pour en finir avec la politique de Sarkozy, François Hollande, avec Manuel Valls, la continuent et ne font que l’aggraver.

Et une autre politique serait impossible ?

Gonflé! Non?

Les banques s’engraissent sur la dette publique et ne prêtent plus pour le développement de l’emploi. Les savoir-­‐faire des ouvrier-­‐e-­‐s, des artisan-­‐e-­‐s, des professionnel-­‐le-­‐s sont bradés. La recherche est vendue. Les bases industrielles du pays sont disloquées.

Dans l'entreprise, la dignité et la citoyenneté n'ont pas de place. La banque est au-­‐dessus des lois. Le budget de l’État répond aux exigences des banquier-­‐e-­‐s. L'impôt n'a plus rien de progressif. Celles et ceux qui ont peu sont les plus taxé-­‐e-­‐s. Les riches et les grandes sociétés sont de plus en plus exemptées et paient de moins en moins l’impôt.

Eton ne pourrait rien y faire ?

Gonflé! Non?

L’aspiration à la démocratie serait universelle... sauf chez nous! Il y aurait trop de communes, d’élu-­‐e-­‐s, de lieux de démocratie. L’institution la plus appréciée des citoyen-­‐ne-­‐s est la commune ? Ils et elles la détruisent pour mettre en place des métropoles éloignées des gens ! Notre département serait coupé en deux: le rural et la grande ville. Nous allons voter en 2015 pour des Conseils Généraux dont le gouvernement a décidé la disparition en 2021 ! Nous vous proposons de transformer ces élections cantonales en une vaste mobilisation unitaire. Faisons-­‐ en un référendum contre l’austérité.

Pour elles et eux, la concurrence libre et non faussée doit diriger le monde! Y compris les collectivités. Avec cette doctrine, seul-­‐e-­‐s les plus riches gagnent... et les plus nombreux-­‐ses perdent.

Et il ne faudrait rien changer ?

Les dirigeant-­‐e-­‐s du pays ignorent ce que mandat électoral et volonté du peuple veulent dire. Leurs choix ne prennent pas en compte les besoins des êtres humains ou de l’environnement, mais des capitaux.

Les médias, qui ne parlent que de crise, leurs appartiennent et privilégient le son de cloche libéral, alors que d’autres pays s’en libèrent comme en Amérique latine.

La guerre est décidée par un homme seul, bafouant l'autorité des Nations Unies.

La droite et l’extrême-­‐droite, en embuscade, portant la même politique libérale ne sont pas une solution, exacerbant les nationalismes, la domination masculine, l’homophobie, le racisme et la xénophobie.

Et il faudrait les voir revenir ?

Gonflé! Non?

Nous, animateurs-­‐trices des luttes sociales, militant-­‐e-­‐s syndicalistes, associatif-­‐ve-­‐s, écologistes, altermondialistes, féministes, politiques, citoyen-­‐ne-­‐s préoccupé-­‐e-­‐s par les questions du travail et de l’avenir de la planète, artistes et intellectuel-­‐le-­‐s, élu-­‐e-­‐s, avons décidé de relever la tête et que nous serons encore plus déterminé-­‐e-­‐s qu’elles et eux!

  • Il faut des mesures pour faire avancer la justice sociale: plus de partage des richesses, une augmentation des salaires, en commençant par les plus bas, et des minimas sociaux.
  • Il faut que les bénéfices de l’augmentation de la productivité du travail se transforment en création de millions d’emplois grâce à un nouvel abaissement du temps de travail et de l’âge de la retraite.
  • Il faut que la défense de l’environnement et la transition énergétique soient une urgence totale.
  • Il faut l’arrêt de la mise en concurrence économique entre les travailleur-­‐se-­‐s d’ici et des pays en développement.
  • Il faut que les jeunes soient aidé-­‐e-­‐s, et encouragé-­‐e-­‐s à construire un autre monde de solidarité, de justice et d’égalité, qu’importe le sexe, l’orientation sexuelle, la religion, l’origine.
  • Il faut un développement des services publics, et le traitement à égalité de tous les quartiers et villages.
  • Il faut la paix et l’amitié entre tous les peuples, et un accueil humain des migrant-­‐e-­‐ s.

Les moyens existent pour réaliser tout cela et c’est possible !

Dans le monde, de nouvelles ripostes de gauche s’organisent : Grèce, Espagne, Amérique Latine, ... etc.

Nous souhaitons faire des prochains mois un grand moment d’intervention populaire et citoyenne, nous participerons à toutes les mobilisations contre l’austérité.

Avec le soutien du Front de Gauche du montpelliérain et de toutes les autres composantes politiques opposées à l’austérité qui le souhaitent, nous voulons ouvrir la voie à un autre avenir, construire une alternative répondant à l’urgence sociale et écologique, façonnée par les besoins populaires : la culture, la démocratie, la paix, l’égalité et la solidarité.

Réunissons-­‐nous, groupons-­‐nous !

Formons des comités locaux de citoyen-­‐ne-­‐s, des assemblées citoyennes!

SIGNEZ L’APPEL! contact@pourunautreavenir.fr

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens